Dans ma cervelle se promène, Ainsi qu’en son appartement, Un beau chat, fort, doux et charmant...

Charles Beaudelaire